Réalisation mouillage

LA PATTE D’OIE est constituée de deux amarres en Nylon toronné (résistance et élasticité), épissées à chaque extrémité pour former des boucles (yeux). Celles du haut correspondent aux taquets du bateau, celles du bas, protégées par des cosses en inox (frottement sur l’acier), sont fixées au mécanisme. Les points de ragage des amarres doivent être protégés par un morceau de tuyau souple.


LE MECANISME est composé de deux manilles et d’un émerillon qui empêche la ligne de mouillage de tourner sur elle même quand le bateau évite (tourne). Les manilles sont serrés puis assurées avec un fil métallique (inox).

LA BOUEE sert à supporter le poids de la chaîne en l’absence du bateau, elle doit impérativement comporter le nom du bateau ainsi que le numéro du mouillage.

LA LIGNE DE MOUILLAGE réalisée par un bout de Nylon toronné, comporte un œil épissé sur cosse inox à chaque extrémité, dont un est fixé directement à une chaîne. La chaîne qui travaille 24h/24, s’use par frottement et se corode par électrolyse, elle doit, pour ces raisons, être sur dimensionnée avec des maillons de 30 mm minimum.
La longueur de la ligne de mouillage est égale à la hauteur d’eau maximum (coef. 120) à l’emplacement défini, plus deux mètres. La chaîne doit représenter un quart de cette hauteur.

LE BLOC en béton armé, ne doit pas être trop lourd, mais avoir une surface importante. La chaîne est noyée à l’intérieur et prise dans le ferraillage du béton.

 

A l’aide de l’Obélisk poser précisément le mouillage à l’endroit qui vous aura été spécifié.

Exemple : pour une hauteur d’eau maximum de 10 m

Réalisation mouillage
Longueur de la ligne de mouillage : 12 m
Longueur de la chaîne : 3 m
Longueur du Nylon : 9 m

Print Friendly, PDF & Email

Navigation de plaisance & Sports nautiques